Nouvelles Francisco Segarra mobilier vintage

Le restaurant Nº5, scénario du premier vidéoclip du groupe Conducta Impropia

0 Commentaires

En plein centre ville de Castellon, se trouve le restaurant Nº5 conçu par Francisco Segarra. Un endroit unique qui propose de nouvelles expériences culinaires dans un cadre atypique et qui captive à de nombreux artistes, photographes et musiciens… Un design et une décoration impressionnante basée sur le côté le plus vintage et le plus industriel de notre marque de mobilier et décoration, qui ne laisse indifférent à personne.

Le projet conçu par Francisco Segarra représente un espace majestueux, nostalgique et captivant. La décoration du restaurant puise son inspiration dans des références cinématographiques telles que le « Gran Gatsby » et le « Gran hotel Budapest ». Un design qui joue avec la tendance art déco et qui fait un clin d´œil à la décoration des années 20.

Collaborer avec des projets qui promeuvent la culture et l´art est une partie fondamentale du leitmotiv de Francisco Segarra. Le design si remarquable de Nº5 Burger est un pilier fondamental qui met en avant la créativité et l´imagination de jeunes artistes.

Le groupe de rock Conducta Impropia a enregistré son premier vidéo club dans le restaurant Nº5 Burger de Francisco Segarra pour présenter leur nouvelle chanson « Morning Fires ».

Les quatre membres du groupe, Alessio (chanteur et guitariste), Hector (guitariste), Salva (basse) et Juan (batterie) sont de Burriana, une ville proche de Castellón. Un groupe d´amis qui a commencé à se consacrer à la musique en 2014, année où est sorti leur premier album « Con destino a mi destino » composé de 8 thèmes tendances blues, rock et ska… L´enregistrement du vidéo clip au restaurant Nº5 est le moyen de donner un coup de pouce à ce groupe de jeunes talents émergeants et un excellent moyen de se faire connaître.

Partagez notre passion pour le vintageShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Otr@s Nouvelles Francisco Segarra

|
No Comments

Commentaires