Presse Francisco Segarra mobilier vintage

La boucherie CARNIco publiée dans le magazine Tapas, prix national de la gastronomie

0 Commentaires

CARNIco est une boucherie aménagée par Francisco Segarra, entreprise de mobilier et décoration vintage et industrielle. Le magazine Tapas a publié un article sur ce projet inouï et hors du commun.  Tapas est un magazine qui réunit style de vie et gastronomie. Revue mensuelle avec plus de 65.000 exemplaires, on peut facilement la trouver dans les kiosques, les salons vip d´aéroport, les hôtels, les restaurants ou encore les foires gastronomiques comme Madrid Fusion ou Fitur.

Le magazine aborde la gastronomie en s´inspirant de la figure emblématique appelée « life style ». Aborder le développement personnel et la volonté permanente de réfléchir sur l´amélioration des conditions de vie. Apporter qualité et originalité à nos repas dans un monde où règne la malbouffe.

Projet agencement commercial.

Boucherie CARNIco, quartier de Chamberí

«  Il s´agit d´une boucherie démodée : un distributeur automatique converti en congélateur, de vieux couteaux et pleins d´autres secrets surprenants. » De cette façon est décrite la boucherie CARNIco

Aménagement de la boucherie Carnico.

Une boucherie aménagée par Francisco Segarra

Une boucherie pour les adeptes de la viande rouge dans un décor industriel des plus surprenants. Un décor marqué par des colonnes néoclassiques et des murs carrelés de blanc qui mettent en évidence le rouge tendre des morceaux de viande.

Il fallait mettre les bouchées doubles pour pouvoir satisfaire les affamés d´ossobuco et de tournedos. Bien plus qu´une boucherie, il s´agit d´un espace artistique : la viande comme objet d´art et de convoitise. Aucune partie de l´espace n´échappe à cette touche d´excentricité : de la chambre froide aux congélateurs, récupérés d´un vieux distributeur automatique en laiton.

Accessoires, outils, sauces et épices se fusionnent dans cet espace singulier. On peut y découvrir une surprenante collection de couteaux, exposée dans un meuble conçu exprès pour le projet par notre équipe de designers et décorateurs.

De génération en génération, la Finca Jiménez Barbero a compté sur une production de viande unique souvent reconnue comme « la carne de la felicidad » (la viande du bonheur). Alvaro Jiménez, le fils a tout de suite voulu ouvrir une boucherie de quartier dans laquelle prendrait une allure d´œuvre d´art.

 « On voulait que la décoration de l´établissement soit authentique et véritable. Moderne et accueillante, dans les tons neutres, d´une décoration décadente, anticonformiste et débordante d´éléments authentiques récupérés.

On aime que notre clientèle soit des plus variée et c´est pour cette raison que nous proposons un produit qui fascinera tous les goûts. L´idée était de créer un environnement avec lequel on pourrait s´identifier. » (CARNIco dossier 2016).

Aménagement de la boucherie Carnico.

Pour Francisco Segarra, c´est toujours un vrai plaisir de s´impliquer dans un projet si passionnant. Collaborer avec La Finca Jiménez Barbero, entreprise pionnière qui a plus de 50 ans d´expérience est un vrai privilège. Chez CARNIco, on ressent l´amour du bon produit et on découvre un espace fantastique.

CARNIco compte avec sa propre publication « CMag. » où pon peut y trouver des recettes de cuisine, des conseils ou encore des interviews.

Décoration FS boucherie Carnico.

Projet aménagement boucherie.

Tapas Magazine a reçu le prix national de Gastronomie 2015 à la meilleure publication. Des articles qui parlent d´histoires humaines en relation avec nos habitudes culinaires. De plus, la revue nous offre aussi des anecdotes sur la décoration, les voyages ou les loisirs en général.

Véritable référence en Espagne, le magazine Tapas est distribué dans les capitales les plus importantes du monde. Andrés Rodríguez est l´éditeur de la publication en espagnol. Un cocktail d´informations gourmandes et appétissantes à ne surtout pas manquer.

 

 

Partagez notre passion pour le vintageShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Otr@s Presse Francisco Segarra

|
No Comments

Commentaires