Projets Francisco Segarra mobilier vintage

Projet original du restaurant Nº5 créé par Francisco Segarra

0 Commentaires

Francisco Segarra et les architectes d’intérieur de notre entreprises ont donné vie au restaurant N5 à Castellón de la Plana.

« Burger & More ». N5 est beaucoup plus qu’un fast-food et son agencement intérieur n’a rien laissé à l’improvisation. Tout a été planifié au détail. Meublé et décoré avec les pièces de la collection de meubles, luminaires et antiquités Francisco Segarra. Le résultat est un espace majestueux, nostalgique, captivant en phase avec une carte saine, élaborée avec des produits de chaque saison sans colorants ni conservateurs dans les cuisines du restaurant. 

Situé dans une ancienne maison du centre historique de Castellón, l’espace représente un bâtiment majestueux du début du siècle, prenant les référents architectoniques de l’art déco et les référents cinématographiques comme le « Grand Gatsby » et «Grand hôtel Budapest».

Un regard nostalgique des années 20, l’hédonisme et les rêves d’or, avec une admiration pour le moindre détail.

Le leitmotiv: le bâtiment et le mélange de luxe et de déconstruction.

Une élégante entrée nous reçoit de forme majestueuse, nous offrant à l’intérieur un mur infini de boites aux lettres et un bijou art déco. Un faux ascenseur qui coupe le hall en deux parties et un jeu de miroirs.

Photo.Projet d'intérieur de style industriel dans le n5.

A travers le couloir réalisé avec une étendue boiserie en osier, papier floral froissé dans les tonalités rouge brun, ocre et vert jade avec des motifs végétaux et une batterie de lumières Jieldé récupérées, nous accédons à la loge  qui héberge la cuisine du restaurant qui est réalisée dans la tonalité osier et bois, conférant un caractère chaleureux, organique et ouvert ensemble.

Photo.Restaurant vintage et industriel dans N5 Burger

Derrière l’ascenseur se découvre un impressionnant placard réalisé  spécialement pour le projet en fer coupé au laser et inspiré dans les anciens ventilateurs industriels. Il héberge les différentes vaisselles et verreries du restaurant apporté de différents pays européens comme Angleterre et France. Egalement la ménagère Italienne en alpaga vieilli avec une gravure coopérative. Nous sommes dans la zone industrielle ou la salle des machines.

Les sols appartiennent à la collection dessinée par le gérant Francisco Segarra surprenant lui-même et les étrangers qui croient trouver sur le sol original de l’édifice par ses finitions vieillis qui simulent fidèlement les dégâts produits par l’usage ou part le temps.

Photo.Restaurant style vintage n5.

Photo.Projet d'intérieur de style décadent

Entre les murs envieillis à la main et le papier arraché volontairement pour simuler les symptômes structural du passé, nous accédons au monte charge qui donne accès aux salles de bains.

Délicatesse pour elles avec des papiers texturés d’oiseaux exotiques, lampes araignées  et une énorme mosaïque de miroirs réalisés et vieillis dans les ateliers de notre entreprise Francisco Segarra, ce qui agrandit l’espace et apporte de la chaleur.

Contraste et l’élégance du carrelage noir, luminaires récupérés après un usage dans les bateaux démolis et les cadres thématiques peints à la main sur d’anciens papyrus de Jaipur à Rajasthan. Le fait que les  anciens manuscrits sont conservés, timbres officiels ou les marques d’archive les confère du caractère.

Photo.Salle de bain vintage dans n5.

Photo.Salle de bain femmes dans le n5 Burger

Photo.Salle de bain pour hommes dans le n5 Burger

L’escalier est une expérience monochromatique, architecture de déco dans les fenêtres encastrées avec une palette chromatique d’eau marin, vert jade, ocre et un sans fin de nuance qui fusionnent avec les plaques en relief et un collage de papiers florales.

Photo.Escalier dans le projet d'intérieur n5

Un regard  voyeur imprègne le premier étage, appartements déconstruits, caractères révélés, style de vie dépouillé aux yeux du spectateur. La « Liqueur bar », la salle centrale/ cocktail est une métaphore dans la zones industrielles, les installations de l’immeuble, manomètres, trappes. Le comptoir a été réalisé à travers d’un jeu multiples de judas hors d’échelle. Un effet suggestif d’optique.

Photo.Comptoir de bar dans le restaurant n5.

La peau sérigraphiée montre des scènes et paysages des années 20 avec des fenêtres géométriques encastrées, plafonds en plâtre et murs cassés, faisant que dans un seul balayage, le spectateur sera capable de configurer dans sa rétine une panoramique toute la splendeur de cette époque imprégnant les papiers en relief avec des coups de pinceaux dans les tons dorés, bronze et les finitions en laiton.

Photo.Projet d'intérieur dans le restaurant n5Photo.Projet d'intérieur dans le fast-food n5

L’expérience de diner dans l’intérieur de l’ascenseur avec des références du film «Grand Hôtel  Budapest», est accessible au n5 Burger. Un réservé avec des portes de ciseaux et boiseries en rouge grenat décrépi avec une vue sur la majestueuse fenêtre qui nous offre la vision de la cour intérieur où un graffiti moderniste vit avec un jardin extérieur en attente des convives avides d’une expérience gastronomique singulière.

Photo.Projet d'intérieur en hôtellerie dans le n5

Photo.Projet d'intérieur décadent.

Le couloir nous conduit à la zone « speak easy », des lieux secrets où se réunissent les personnes pour minauder et boire clandestinement. Papier blanc en relief avec la boiserie en cuir noir accompagné des annonces de tabac et boissons alcoolisés de l’époque.

Photo.Décoration du restaurant n5.

Photo.Projet d'intérieur fast food gourmet dans n5

La carte ouverte, varie en fonction des produits de la saison et la créativité de la cuisine N5.  Les hamburgers gourmet du thon rouge ou poulet de volaille avec du pain de wasabi ou de bière noire élaborés par les meilleurs boulangers artisanaux vivent avec les autres plats comme entrecôte de bœuf galicienne, steak tartare coupé au couteau ou tataki de boeuf. Culminé par un appétissant «Ice Burger». Une brioche artisanale de chocolat blanc et fraises  avec une glace.

Appuyez sur la galerie pour voir les photos du projet d’intérieur réalisées par Diego de Rando et Imago estudio en meilleure résolution.

 

Partagez notre passion pour le vintageShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Otr@s Projets Francisco Segarra

|
Tags:
No Comments

Commentaires